Portemanteau Simple. pratique. élégant, ce portemanteau original trouve tout particulièrement sa place le long du mur de l’antichambre ou du couloir et offre l’avantage de ne pas être encombrant.

Il faut, pour l’exécuter. une planche de bois. deux comics ou chaînettes aux maillons solides et deux gros pitons. La planche peut être en sapin ou même en contre-plaqué ; elle aura une épaisseur de 2 à 3 cm, une hauteur de 25 cm; quant à sa longueur, elle demeure une question de choix personnel, mais il est cependant conseillé de ne pas dépasser 2 m.

A 3 cm d’un bord. sur la longueur, on percera une série de trous ayant tous le même diamètre (6 cm). La distance entre deux trous doit être égale au diamètre. C’est dans celle série de trous que viendront prendre place les portemanteaux lorsque l’ouvrage sera terminé.


A 3 cm de l’autre bord, on percera deux trous, distants des 6/10 de la longueur de la planche, à travers lesquels on fera passer les deux cordes ou les deux chaînettes. Celles-ci seront ensuite accrochées aux pitons, eux-mêmes vissés dans deux tire-fond fixés au plafond. La distance entre les deux pitons doit être égale à celle qui sépare les centres des deux trous. La planche sera traitée à l’aniline puis peinte. Si l’on désire utiliser ce simple élément comme une véritable armoire, il suffira de recouvrir chaque portemanteau d’une housse en tissu, si possible facilement lavable, afin de protéger les vêtements contre la poussière.

Les schémas expliquent clairement la façon dont on doit procéder pour faire les trous. Toutefois, si l’on ne possède pas le matériel nécessaire (illustré ci-dessous), l’exécution pourra se faire comme suit. Après avoir dessiné, au compas, l’emplacement exact des trous, on percera la planche à l’aide d’une grosse mèche (8 ou 10 mm) près du trait. Cela permettra de passer la lame d’une scie à chantourner et de procéder ainsi à la découpe.

Dans ce cas, on terminera le travail avec du papier de verre pour rattraper les petites imperfections dues aux traits de scie. Il sera également possible d’installer, sur la planche à l’intérieur, une lampe ou mieux un tube fluorescent.